Accueil

1914/1918 Médecine au champ d’honneur

Des Hommes et des avancées médicales à Montpellier

MissionCentenaire

La Première Guerre mondiale propulse la médecine au-devant de la scène internationale. On dénombre dans ce conflit, d’une ampleur considérable, plusieurs millions de morts. Pour venir en aide aux nombreux blessés, médecins confirmés, mais aussi étudiants, se mobilisent pour porter secours aux combattants impliqués dans une guerre totale qui va durer quatre ans. Devant l’ampleur du conflit, le Service de santé des armées est réorganisé, la Faculté de Médecine résiste pour continuer à dispenser un enseignement complet et des avancées scientifiques voient le jour. Tout témoigne de l’urgence de la situation.

Montpellier fonde sa renommée dès le XIIe siècle par un prestigieux enseignement médical qui n’a cessé de se développer au cours des siècles et dont l’Université de Montpellier a hérité. L’exposition se construit au travers des collections du conservatoire d’anatomie, de documents d’archives provenant de la Faculté de Médecine, d’ouvrages de la bibliothèque universitaire ainsi que de collections particulières. Tous ces témoignages permettent de découvrir un aspect méconnu de l’Université pendant cette période qui reste l’une des plus tragiques de notre histoire.

Cette exposition virtuelle est un hommage à ces médecins et étudiants qui sont partis au front soigner les nombreux blessés de ce conflit, y laissant, pour certains, leur vie.

Elle fait suite à l’exposition qui a été organisée à l’initiative de la Faculté de Médecine de Montpellier et en particulier de Monsieur le Doyen Bringer, sur une idée originale du Service de la valorisation du patrimoine historique, et a été présentée du 12 septembre au 12 novembre 2014. Labellisée par la Mission du Centenaire de la 1ère guerre mondiale, cette manifestation avait été réalisée en collaboration avec le Centre Hospitalier Régional Universitaire de Montpellier, l’Établissement Français du Sang, Montpellier Agglomération, la Ville de Montpellier, l’Académie et le Rectorat de Montpellier, la Direction Régionale des Affaires Culturelles du Languedoc-Roussillon et la Bibliothèque Interuniversitaire.

0001